Un hameau dans un espace préservé et sauvage, Nombreuses possibilités pour un projet collectif ou 1 à 2 familles

Vente

Publié le : 21/10/2021

Publié par : Marie-Christine Brault

Code postal : 07310 (Borée )

Surface : 75 hectares

Mode de cession : Vente

Prix : 350 000 €

N° de téléphone : 04 75 29 32 74

Description générale du bien

Petits ruminants - caprins ou ovins (lait ou viande), Autres (chevaux, ...)

Maraîchage, Autres petites cultures (PPAM, petits fruits), Arboriculture, Céréales et légumineuses, Apiculture, Petits ruminants - caprins ou ovins (lait ou viande), Volailles (oeuf ou chair), Porcin, Petits animaux (lapins, escargots, poissons), Autres (chevaux, ...)

Aucune

900m

Plusieurs sources présentes sur le terrain permettent aux animaux de boire un peu partout. 2 captages alimentent le réseau d'eau des maisons. La rivière l'Azette (torrent) traverse les terres.

Description du foncier

SAU : 48,16 ha + environ 20 ha de forêts naturelles composées essentiellement de feuillus (hêtres, frênes, chênes, châtaigniers, etc. avec quelques résineux au milieu)
Surfaces admissibles : 26,49 ha (7,07 ha bois pâturé – 4,27 ha prairie permanente – 10,68 ha surfaces pastorales herbe prédominante SPH – 4,47 ha surfaces pastorales ressources ligneuses prédominantes SPL)

Description : Un hangar ( restauré dans les années 95 couvert en tôles) avec atelier attenant : 233m2 Attenants à la maison d'habitation : le poulailler/écurie et une grange. Possibilité de louer une bergerie d'environ 70 m2 avec grange au-dessus de 54 m2 pouvant contenir environ 10 tonnes de foin.

Description : 2 maisons d’habitation : maisons restaurées dans les années 1990/95 en respect de l'architecture typique du Nord-Ardèche en pierres avec toits de lauze, séparées d'une vingtaine de mètres, avec au milieu un four à pain et une source avec abreuvoir. Réseau d'eau alimenté par 2 sources présentes sur le terrain, jamais taries. La première maison a été aménagée en gîte : 2 gîtes pour 4 et 8 personnes modulables en un grand gîte pour 16 personnes, 2 blocs sanitaires et 2 cuisines équipées, toilettes sèches, chauffage central alimenté par une grosse chaudière bois avec 2 ballons tampons et couplée au solaire pour l'eau chaude. La seconde maison est la maison d'habitation principale, plus ancienne mais avec 2 chambres à l'étage refaites récemment. Panneaux solaires pour l'eau chaude. Possibilité éventuelle de location d'une 3ème maison d'habitation proche (à l'entrée du hameau).

Description du projet

La ferme est située dans le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche, à 900 m d'altitude environ, près des Monts Gerbier de Jonc et Mézenc, sur la commune de Borée, dans un cadre préservé. Le projet de la ferme de Magnaudès a été de faire revivre le hameau de Magnaudès (situé entre Borée et Chanéac), qui a été entièrement réhabilité au cours des 40 dernières années pour en faire un lieu d’élevage et d’accueil touristique, notamment autour des chevaux. Des terrasses exposées au sud permettent la culture de légumes pour les besoins des habitants. Le trop-plein de la source permet d'arroser. Les terres n'ont pas reçu d'intrants chimiques depuis plus de 40 ans.
La date de cessation prévue est 2023.
Possibilité de s’installer à plusieurs familles sur le hameau, pour y développer différentes activités.
Le prix est indicatif, en cours d'estimation.

A propos de l'annonceur

Installation en agriculture biologique/agriculture paysanne vivement souhaitée. Importance pour les cédants des valeurs de respect du vivant, de l’humain et de la terre.
Photos à découvrir ici : http://gilbrault.free.fr/ Le site n'est plus à jour depuis un certain temps mais donne une idée du lieu et de son histoire.

Vous souhaitez répondre à cette annonce ?

Soutenir Terre de Liens c'est préserver notre avenir

Notre force, c’est vous :
Adhérez à Terre de Liens et participez au changement !

Nous n'hériterons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants.

Antoine de Saint-Exupéry

Terre de Liens est un mouvement citoyen, reconnu d’utilité publique, qui œuvre pour préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer une agriculture biologique paysanne.