Les Champailleurs

Publié le : 21/06/2021

Publié par : Thomas BALSE

Surface recherchée : De 1 à + de 100ha

Habitation(s) et bâti(s) recherché(s) :
Maison d'habitation Indispensable
Bâtiments agricoles Indispensable

Commune(s) : Lyon (69001)

Département(s) : Rhône, Ain, Isère

N° de téléphone :

Documents joints au projet :

Description générale

En collectif

    Maraîchage , Céréales et légumineuses , Autres productions végétales , Volailles (oeuf ou chair)

Oui

Description du terrain recherché

Notre collectif recherche :
- 10ha de terre minimum, avec idéalement 6ha de zones plates ou en légère pente.
- 1 accès à l'eau pour l'irrigation, avec une capacité équivalente à 4500m3/an.
- 400m² minimum de bâtiments agricoles avec accès au réseau électrique en triphasé
- 1 habitation pour une famille de 5 personnes

Idéalement dans une zone d'une heure autour de Lyon et située maximum à 800m d'altitude.

Description du projet

Bonjour,

Nous sommes trois porteurs de projet : Muriel, Stéphane et Thomas. Notre projet "Les Champailleurs" nous réunis depuis plus d'un an.
Grâce à ce projet nous souhaitons nous installer en agriculture biologique et travailler ensemble autour de 4 activités :
- le maraichage bio diversifié avec une gamme de 52 légumes cultivés sur 1,2ha.
- les œufs bio issus d'un élevage de 150 poules.
- le houblon bio avec 8 variétés cultivés sur 3ha.
- la bière réalisée avec la production de la ferme.

Pour tous les trois, cette reconversion professionnelle est issue d'une volonté d'agir pour aider à changer nos manières de produire et de consommer.
Nos valeurs communes : préservation des sols, protection de la biodiversité et entraide nous ont réunis et menés vers Terre de Liens et l'Adear, avec qui nous continuons d'enrichir notre projet.

Après 1 an de formations (dont BPREA Maraichage biologique) et de nombreuses rencontres, nous recherchons une ferme, à environ une heure de Lyon, pour nous installer dés que possible.
A bientot,

Les champailleurs

Expérience du porteur de projet dans le domaine agricole

Je serai responsable de l'atelier houblon et partagerai la responsabilité de l'atelier maraichage avec Muriel.
Nous avons tous les deux obtenus le BPREA Maraichage biologique en 2021. Nous avons pour cela travaillé en stage dans différentes fermes maraichères.
Avant cette année de formation en maraichage, j'ai réalisé une formation spécifique sur la culture du houblon bio. J'ai également travaillés plusieurs mois dans une houblonnière de l'Ain.
Plus jeune, étant originaire du val de Saône, je participai chaque année aux vendanges.

Actuellement, je réalise mon parcours PPP afin de demander la DJA. Dans ce cadre, je réalise de nouveau 4 mois de stage cet été 2021 : 3 mois en maraichage et 1 mois en houblon.
J’espère que nous pourrons nous installer à la suite de ces expériences d'ici fin 2021.
Thomas

A propos du porteur de projet

J'ai 31 ans, je suis originaire de Montmerle sur Saône dans l'Ain et je vis actuellement à Lyon.
Avant cette reconversion professionnelle, j'ai fais des études d’ingénieur à Lille, d’où mon gout pour la bière et le houblon. J'ai ensuite travaillé dans le bâtiment pour une grande entreprise. Après quelques années, j'ai beaucoup réfléchi au sens de mon métier et j'ai finalement conclu qu'il n’était en accord avec mes convictions. J'ai décidé de quitter mon emploi pour monter un projet collectif d'installation agricole en houblon et légumes bio.

Depuis j'ai fais beaucoup de rencontres enrichissantes, en particulier mes futurs associés. J'en ai aussi profité pour me former. J’espère maintenant pouvoir concrétiser ce projet en trouvant un lieu qui puisse nous accueillir.
Thomas

Vous souhaitez répondre à cette annonce ?

Soutenir Terre de Liens c'est préserver notre avenir

Notre force, c’est vous :
Adhérez à Terre de Liens et participez au changement !

Nous n'hériterons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants.

Antoine de Saint-Exupéry

Terre de Liens est un mouvement citoyen, reconnu d’utilité publique, qui œuvre pour préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer une agriculture biologique paysanne.