Collectif et brebis cherchent à déménager

Publié le : 23/02/2021

Publié par : maxime Gernez

Surface recherchée : De 50ha à + de 100ha

Habitation(s) et bâti(s) recherché(s) :
Maison d'habitation Souhaité
Bâtiments agricoles Souhaité

Région(s) : Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Nouvelle-Aquitaine

N° de téléphone :

Description générale

En collectif

    Apiculture , Petits ruminants - caprins ou ovins (lait ou viande)

Oui

Description du terrain recherché

Nous souhaitons acheter un bâtît avec terrain, à proximité de surfaces et éventuellement de bâtiments agricoles. Ceux-ci peuvent être loués sous le régime du fermage ou achetée par nous ou une structure foncière agricole (Terres de Liens ; GFA Mutuel ; etc.). Nous cherchons idéalement un site en zone montagne pour pouvoir transférer notre siège d'exploitation avec un foncier permettant une conduite pastorale extensive des animaux présents sur la ferme (parcours et grandes surfaces, transhumance possible).

Description du projet

Bonjour, éleveurs ovin viande actuellement sur le sud du Larzac installés depuis deux ans, nous nous voyons contraints de quitter notre ferme actuelle faute de possibilité d'achat d'habitation pour construire notre projet de vie. Nous désirions en effet nous installer sur la ferme avec d'autres amis pour former un collectif de vie. Actuellement les deux éleveurs ont pu s'installer en habitat léger mais aucune évolution n'est envisageable pour développer le projet sur le lieu où nous sommes.
Notre collectif comprend actuellement deux éleveurs et un apiculteur (qui devait rejoindre le GAEC existant actuellement), ainsi que leurs compagnes. Les autres personnes membres du collectif portent des projets d'accueil, artistiques, culturels mais aussi de l'artisanat. En tout, nous sommes neuf à l'heure actuelle avec des variations possibles dues aux aléas humains inhérents à tout projet de ce type. Notre volonté de reprendre une ferme ensemble tient de l'envie de participer tant au développement d'une agriculture respectueuse des écosystèmes que plus généralement au développement d'un territoire rural par la vente en circuit-court, la participation à la vie locale et les autres activités que nous avons envie de voir advenir sur la ferme. Nous élevons à l'heure actuelle, 250 brebis viandes sur une ferme autonome en fourrage avec circuit de commercialisation en vente directe. Les autres membres du collectif disposent d'expériences et de données précises sur leurs activités respectives.

A propos du porteur de projet

Nous sommes un collectif de 9 personnes ! Nous souhaitons continuer l'élevage ovin mais nous envisageons fortement de diversifier notre production et nous ne sommes pas fermés à d'autres activités. Nous n'excluons pas de rejoindre des collectifs agricoles ou non existants.

Engagés en DJA pendant deux ans encore, nous pouvons étudier les projets de transfert pour fin 2021-début 2022 ou terminer notre engagement sur notre ferme actuelle le temps d'organiser la reprise d'une autre ferme.

Nous serons ravis d'étudier des propositions ne correspondant pas intégralement à nos critères pour évoluer sur nos envies peut-être. Notre moteur étant principalement de faire avec des personnes motivées pour créer des campagnes vivantes, installer des jeunes et recréer des communs.

Vous souhaitez répondre à cette annonce ?

Soutenir Terre de Liens c'est préserver notre avenir

Notre force, c’est vous :
Adhérez à Terre de Liens et participez au changement !

Nous n'hériterons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants.

Antoine de Saint-Exupéry

Terre de Liens est un mouvement citoyen, reconnu d’utilité publique, qui œuvre pour préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer une agriculture biologique paysanne.